Mystère à Péribonka

Afin que tous puissent avoir accès aux indices, dont plusieurs ont disparu pendant l'été, nous rendrons disponible la liste de tous les indices ici

 

Le mot de la fin !!! Dévoilement

 

Une

Règles du jeu

Les personnages et leur première déposition 

Irène

Sylvain

Armand

Fauve

Camille

Hélène

Nestor

Raymond

Élisabeth

Anne-Sophie

Vincent

Arthur

Les lieux d'investigation

carte

Questions des enquêteurs et réponses des personnages

Questions pour Armand

Pourquoi le Maire est-il allé deux fois à la banque ?

-Le Maire venait souvent au bureau de crédit comme toute autre personne. Il n'y avait rien de particulier à sa venue, sauf qu'il retirait de l'argent. Il était si dépensier pour ses réceptions...

Qui est à l'hôpital gériatrique ?

(Les yeux baissés et les mains jointes) - C'est ma mère. Elle est très malade.

Sachant qu’Arthur a des problèmes financiers, pourquoi continuez-vous de lui prêter de l’argent ? Vous ne craignez pas de vous faire renvoyer par vos supérieurs ?

(le regard en dessous et les mains agitées, trahissant sa nervosité) - Certe, je crains les représailles de mes supérieurs, mais je craignais davantage le maire. Arthur est son gendre, vous le saviez ? Je n’osais pas nuire à la famille de monsieur le Maire. 

 

Questions pour le dr. Hélène

Savez-vous pourquoi vous n'étiez plus invitée à la réception le soir du meurtre ?

-Comment pourrais-je le savoir ! J'étais invitée normalement. Il a subitement changé son fusil d'épaule je présume, avant de passer l'arme à gauche.

Étiez-vous le médecin traitant du maire ?

-Bien sûr ! Je suis le seul médecin à des lieux à la ronde. Je le visitais une fois par mois pour traiter son diabète. 

Vous êtes-vous présentée à votre rendez-vous avec le maire à 15h le 24 juin ?

-Oui

Combien de temps ce rendez-vous a-t-il duré ?

-Pas plus de 30 minutes, comme à l'habitude

Qu'avez-vous fait ensuite ?

-Je suis retournée au cabinet (chez moi)

Avez-vous pensé à vous présenter à la mairie ?

-Grand Dieu non! Avec un seul médecin à des kilomètres dans le secteur, je n'aurais guère le temps d'occuper deux fonctions!

 

Questions pour Irène

Qu'est-ce que votre père vous a donné comme cadeau ? 

-Il m'a offert tant de choses depuis plusieurs années : des fleurs, une collection de chats de porcelaine, des chapeaux et des étoffes de fourrure, des tableaux de maîtres et une bicyclette... il m'a même payé ma voiture (sanglots). Mais le dernier qu'il m'a fait, je ne l'ai pas encore ouvert. 

Et dans les trois derniers mois ?

-Dans les trois derniers mois ? Heu, attendez que je me souvienne... Ah oui, un bouquet d'iris et de marguerites... une horloge pour mettre sur mon foyer, et un manteau de pluie pour l'été... 

Que faisiez-vous le jour du 24 juin ?

(Elle éclate en sanglots) -Je travaillais à l'usine de mon mari. 

Calmez-vous ma chère dame. Nous ne voulons que découvrir la vérité à propos de ce crime horrible. Vous pouvez nous y aider. Nous avons trouvé dans votre trousse une liste de chiffre. Pourriez-vous nous indiquer d’où ils proviennent ?

(Irène, qui avait quelque peu repris ses esprits, redevint nerveuse et était visiblement sur le point de craquer et de se remettre à pleurer) – non … je ne peux pas, c’est un secret. Je ne peux rien dire, rien dire…

Et savez-vous pourquoi votre père vus offrait autant de cadeaux ? Avait-il, selon vous, quelque chose à se faire pardonner ?

-Je l'ignore totalement !! Je suis sa fille, ça doit être pour cela.

Et vos chicanes avec votre frère Sylvain ?

-Mon frère est un envieux qui m'en veut d'être la préférée de papa !

 

Questions pour Sylvain

Où étiez-vous et que faisiez-vous dans l'après-midi du 24 juin jusqu'à votre arrivée à la fête ?

-J'ai dormi tout l'après-midi dans ma chambre ! Je me suis réveillé et je suis descendu à 19h pour la fête.

Souffrez-vous de diabète ?

(nonchalamment et sans hésitation)-Non

 Alors que faisait une seringue dans votre chambre ?

(Les yeux s‘écarquillants et le visage soudain très tendu, Sylvain bredouille quelque chose d’incompréhensif puis termine en ajoutant) – ça doit être une des seringues de mon père…

 

Questions pour le Colonel Raymond

De quoi votre père est-il mort ?

-Il est mort de vieillesse.

À quelle heure avez-vous quitté la maison du maire le 24 juin en après-midi ?

-Un peu avant 15h.

 

Questions pour la Marquise Anne-Sophie

Qui sont les deux petites filles de la photo ?

-Il s'agit de Manon et moi. Manon était la fille de nos serviteurs lorsque j'étais enfant. Nous étions comme des soeurs.

D'où vient votre foulard ?

-C'est de la pure soie de l'Orient. Je me le suis procuré lors d'un voyage il y a de cela bien des années.

Êtes-vous au courant si quelqu'un voulait se présenter contre le maire aux prochaines élections ?

-Contre le maire ? C'est absurde !!! Mais vous avez sans doute lu la lettre anonyme... Il y a peut-être quelqu'un qui brigue ce titre.

Les détectives décident de fouiller la voiture de la Marquise, une Rolls Royce noire. Évidemment, depuis le jour du meurtre, la voiture est vide.

 

Questions pour Nestor

À quelle heure avez-vous vu le maire pour la dernière fois ?

(visiblement épuisé et anxieux) -Je l'ai vu pour la dernière fois après la visite du colonel... Ou était-ce avant la visite du Colonel ? Je ne me souviens plus.

Est-ce que le médecin est aussi venu au rendez-vous après le colonel ?

-Oui.

Et où étiez-vous pendant l'après-midi du 24 juin jusuq'à 19 heures ?

-Je m'occupais des préparatifs habituels pour les réceptions de Monsieur.

Les voitures dans le garage du Maire ce soir-là étaient-elles toutes à lui ?

-Oh non, monsieur le Maire ne possède qu'une Toyota. Son fils possède une voiture de sport. Je ne me souviens plus du nom. Les autres voitures appartenaient aux invités. Et la Oldsmobile est la voiture que nous utilisons, les domestiques, pour faire nos courses.

Vous travaillez pour le Maire depuis longtemps ?

-Oui, depuis 6 ans, si je me souviens bien.

Et pourquoi travaillez-vous encore pour lui ?

-Parce que je dois travailler pour gagner ma vie. Je ne suis pas issu d'un milieu aisé...

Et comment se fait-il qu'avec un salaire de 800$ seulement, vous possédiez autant d'argent à la banque ?

(silencieux) -...

Pour qui faisiez-vous des recherches pour une maison sur la Côte d'Azur ?

(En se croisant les bras) -Je n'ai jamais fait de recherches pour une maison dans cette région.

Et comment vous êtes-vous procuré le bijou que vous avez vendu à la Banque ?

-Je ne sais pas de quel bijou vous parlez !!

Cessez de nous mentir! Nous avons trouvé dans votre chambre un reçu de transaction qui prouve que vous avez vendu un bijou d’une grande valeur au bureau de crédit, bijou qui avait par ailleurs été déclaré volé ! 

(Nestor, visiblement énervé et gêné, se lève d'un bond, lève le menton et sort de la pièce, en s'enfargeant dans un pied de fauteuil) - Je n'ai plus rien à vous dire !!!

 

Questions pour Élisabeth

Pourquoi utilisiez-vous la Oldsmobile pour faire vos courses ? Est-ce votre voiture ?

-C'est la voiture des domestique de Monsieur le maire.

Nous avons trouvé une lettre codée dans votre chambre. Pouvez-vous nous la traduire ?

-... Quelle lettre codée ? Demande-t-elle les lèvres pincées.

 

Questions pour Arthur

C’est une belle montre que vous avez là. Où vous l’êtes-vous procurée ?

- N’est-ce pas qu’elle est belle ? Je viens de me la procurer À l’Heure Juste. C’est ma boutique de montre favorite.

 

Questions pour Camille

Vous avez avec la Marquise lors d’un rendez-vous le 31 juillet. Quelle était la teneure de cette rencontre ?

-Je rencontre un tas de personnes pour mes entrevues et pour le journal local. J'ai rencontré la Marquise parce que j'enquête sur les incendies criminels qui ont eu lieu. Vous savez que son château a été dévasté ?